Formation scolaire et professionnelle pour les filles au Népal Aller au contenu principal

Formation scolaire et professionnelle pour les filles au Népal

La situation des filles et des femmes au Népal est encore et toujours précaire. En particulier les jeunes filles issues de milieux défavorisés ont rarement la chance de terminer l’école et de mener ensuite une vie autonome. Le projet «Formation scolaire et professionnelle pour les filles au Népal» permet à ces adolescentes qui ont dû abandonner l’école pour des raisons financières d’y retourner, en vue d’un avenir plus sûr et plus heureux.

Le projet «Formation scolaire et professionnelle pour les filles au Népal» intervient à un moment crucial: lors du passage de l’école primaire à l’école secondaire. C’est précisément pendant cette période que beaucoup de filles abandonnent les cours, bien qu’un parcours scolaire terminé facilite l’exercice d’une profession sûre. Souvent, elles doivent s’occuper de leurs frères et sœurs ou gagner de l’argent pour la survie quotidienne de la famille dans un environnement de travail dangereux. En proposant des bourses et des cours de soutien, Plan International permet aux filles de poursuivre leur formation scolaire et de la mener à terme. Les jeunes filles qui ont terminé leur formation peuvent fréquenter une école professionnelle et trouvent de l’aide lors de leur entrée dans la vie active.

Priorités

Pour proposer aux jeunes filles et aux femmes un avenir autonome, Plan International met en œuvre les mesures suivantes dans les districts de Baglung et de Parbat, dans le centre du Népal.

  • Bourses et cours de soutien pour les écolières obligées d’abandonner l’école pour des raisons financièresLa plupart des filles qui interrompent leur formation le font en raison de la misère de leur famille. L’argent ne suffit pas à payer l’indispensable matériel scolaire et les frais d’inscription aux examens. Plan International octroie des bourses aux jeunes filles et leur assure le matériel didactique, afin que leur formation scolaire ne dépende pas du budget familial. De plus, les filles qui ont manqué une partie des cours suite à leur interruption peuvent participer à des cours de soutien. Ils leur facilitent la reprise des cours.
  • Formation professionnelle pour les jeunes femmes qui ont terminé l’écoleLa fin de l’enseignement secondaire ne garantit pas l’accès au monde professionnel. Pour que les élèves en fin de scolarité puissent apprendre rapidement un métier sûr, Plan International les soutient avec des mesures de formation professionnelle. Les jeunes femmes peuvent suivre un apprentissage dans diverses branches et sont parallèlement formées dans les domaines de la communication, de la comptabilité et de la gestion.
  • Formation des filles et des jeunes femmes dans le cadre du programme «life-skills»Les élèves de 11 à 19 ans ont la possibilité de participer au programme «life-skills» de Plan International. Ce programme leur apporte les connaissances nécessaires afin de mener une vie sûre. Y sont abordés des sujets tels que santé sexuelle et sida, traite des enfants, mariage enfantin, développement de la personnalité, égalité des sexes et droits de l’enfant.

Bénéficiaires du projet

Le projet «Formation scolaire et professionnelle pour les filles au Népal» soutient près de 6700 adolescentes en leur offrant soit une bourse, soit une formation professionnelle. Les activités du projet sont proposées dans 50 communautés dans les districts de Baglung et de Parbat, dans le centre du Népal.

Soutenir le projet «Formation scolaire et professionnelle pour les filles au Népal