Aller au contenu principal

La formation des filles est prioritaire

Dans le monde, l’accès à la formation est refusé à une fille sur trois. Quelque 62 millions de filles à travers le monde ne vont pas à l’école. Cette injustice représente aussi un gaspillage de potentiel, dont les conséquences globales sont graves. Aidez-nous dans nos efforts, afin d’ouvrir l’accès à la formation aux filles du monde entier!

L’équation fille

De nombreuses études en attestent: la formation des filles est l’une des étapes les plus importantes pour un monde ne connaissant ni la faim ni la pauvreté. Une jeune femme qui a achevé ses écoles primaire et secondaire…

  • … disposera plus tard d’un revenu plus élevé. Pour celles qui ont terminé leur scolarité, le revenu futur est plus élevé de 15 à 25%.
  • .... se mariera plus tard. La jeune femme apprend qu’elle a des droits et développe sa confiance en elle. Elle est plus apte à se défendre contre le mariage des enfants, même s’il reste encore fortement ancré dans sa culture.
  • … a moins d’enfants et ils sont en meilleure santé. En raison de sa formation et d’un mariage plus tardif, le taux de natalité baisse. En outre, les jeunes femmes apprennent à mieux protéger leurs enfants de la maladie.
  • … contribue largement à un monde sans famine ni pauvreté. Des études attestent que le bien-être des filles croît avec la formation. Par exemple, le revenu par tête d’un pays augmente en fonction du nombre de jeunes filles qui ont suivi l’école secondaire.

Permettez aux filles des pays en voie de développement de profiter d’une éducation scolaire.

Plan International Suisse et la formation des filles

Par les mesures ci-dessous, Plan International Suisse s’engage en faveur de nombreux projets en Asie, en Amérique latine et en Afrique, afin que les filles et les jeunes femmes puissent suivre et terminer leur formation:

  • travail de lobbying auprès des représentants gouvernementaux locaux afin d’accroître les moyens destinés à  la formation des filles;
  • équipement des écoles, formation des enseignantes et des enseignants, financement de bourses pour les filles;
  • encouragement de la participation des filles à l’enseignement sous forme d’ateliers avec le corps enseignant;
  • travail de sensibilisation auprès des familles et des communes, afin de contrer le mariage des enfants et de lutter contre la discrimination des filles.